Apprendre à se nourrir correctement grâce à l’école

Éducation : Au Luxembourg, les enfants apprennent dès leur plus jeune âge les bonnes pratiques alimentaires à adopter. Exemple à Schifflange, dans une école primaire.

pyramide-nutritionnelle-ecole-luxembourg
L’infirmière de l’établissement présente la pyramide nutritionnelle aux enfants.

 

 

Être conduit à l’école en voiture, rester assis toute la journée pour les cours puis le soir face aux devoirs, tel est le quotidien de millions d’enfants. Face à une telle sédentarité, les Ministères de la Santé et de l’éducation ont mis en place hier un programme « manger sain, bouger plus » au sein d’une école primaire à Schifflange.

Ce programme commence par un petit enseignement dispensé par l’infirmière de l’établissement : on présente aux enfants la pyramide alimentaire avant de leur demander de trier les aliments pour les placer dans cette pyramide. L’infirmière y enseigne la nutrition, des enseignements à double sens car les élèves y participent activement et avec grand enthousiasme.

Une meilleure éducation pour une meilleure alimentation

Plusieurs mesures viennent compléter les cours de nutrition : les enfants se voient en effet offrir un sac de sport et une sonnette à vélo. Une initiative qui vise les parents pour qu’ils incitent les enfants à se rendre à l’école à la marche ou en vélo plutôt qu’assis dans un bus ou une voiture. Une mesure qui suit les recommandations du Ministre de l’Education voulant intégrer davantage d’activités physiques à l’enseignement scolaire.

Autre exemple, à une échelle plus large cette fois-ci : environ 200 écoles ce qui représente plus de 90 000 élèves participent aussi à un autre programme, le «Fruit4School» via lequel les cantines servent régulièrement des fruits.

En secondaire, la donne est différente. Snacks et fast-food sont à l’extérieur ; le but n’est pas de priver les jeunes de ces produits mais de leur apprendre à se réguler d’eux-mêmes via de bonnes habitudes. «C’est la réalité, et l’école ne doit pas être un lieu sans réalité», confie Claude Meisch, Ministre de l’éducation Nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse et Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche depuis décembre 2013.

Articles société Luxembourg

Autres articles :

Luxembourg, meilleur pays où travailler ?

Publicités